Thira - Anafi est l'une de nos traversées les plus demandées - des départs sont régulièrement complets en période d'affluence.
Conseil: N'attendez pas qu'il soit trop tard! Réservez dès maintenant pour vous assurer du choix de votre heure de départ

Pourquoi utiliser
Direct Ferries?

3325 routes et 764 ports de ferry, dans le monde entier

Plus de 2,5 millions de clients nous font confiance

Nous organisons plus de 1,2 millions de traversées chaque année

Pour nos clients, nous vérifions jusqu'à 1 million de prix chaque jour

À bord des ferries

Compagnies de ferry pour Thira - Anafi

    • 2 Traversées / Semaine 1 heure 10 min
    • Get Price
    • 2 Traversées / Semaine 1 heure 40 min
    • Get Price
    • 2 Traversées / Semaine 1 heure 10 min
    • Get Price

Guide de Thira

Santorin, aussi appelée Théra ou Thíra, est une île de Grèce située en mer Égée. Elle est l'île la plus grande et la plus peuplée d'un petit archipel volcanique comprenant quatre autres îles, auquel on donne parfois son nom.

Santorin constitue l'un des principaux lieux touristiques de la Grèce, avec ses villages blancs à coupoles bleues perchés au sommet des falaises, ses panoramas sur les autres îles et la caldeira et ses sites archéologiques, notamment ceux de la ville antique de Théra et d'Akrotiri où furent retrouvées des ruines minoennes. L'île, ainsi que celles de Thirassía et Aspronissi, est un vestige d'une ancienne île partiellement détruite vers 1600 av. J.-C. au cours de l'éruption minoenne.


Guide d'Anafi

L'île grecque d'Anafi fait partie de l'archipel des Cyclades et est située à l'Est de l'île de Santorin. La mythologie grecque veut que l'île d'Anafi, un paradis de beauté naturelle et de plages "exotiques" baignées par des eaux cristallines, a émergé du fond de la mer Egée pour donner un abri aux Argonauts. En entrant dans la baie d'Agios Nikolaos, vous pouvez voir un merveilleux Hora se déroulant comme dans un amphithéâtre. Construit sur les ruines d'un château vénitien, Hora est une image pittoresque de maisons blanchies à la chaux avec des toits en forme de dôme et des ruelles pavées étroites. C'est cette image qui avait autrefois inspiré les artisans qui ont quitté leur île natale dans les Cyclades pour construire la colonie pittoresque d'Anafiotika à la base de l'Acropole à Athènes, en 1860-1870.

Dans l'Est de l'île la roche de Kalamos vaut le détour. C'est le deuxième calcaire monolithique le plus élevé après Gibraltar et c'est absolument à voir pour les alpinistes qui apprécient le défi que la roche a à offrir. En outre, l'ancien temple d'Apollon l'Anafian et le monastère de Zoodochos Piyi se trouvent sur le pied du rocher. Pour les grimpeurs en forme, il y a un autre monastère au sommet de Kalamos, où une vue imprenable sur la mer et les îles voisines sera une récompense pour leurs efforts.